Utilisation des générateurs Könner & Söhnen dans les centrales solaires

En cas de pénurie d’énergie provenant des panneaux solaires, il est très important de disposer d’une source d’alimentation indépendante de la météo pour recharger les batteries d’une centrale solaire domestique.

Les générateurs de TM Könner & Söhnen avec commutateur de transfert automatique intégré (le système ATS) ont une puissance suffisante pour reconstituer l’énergie des batteries de la plupart des petites centrales solaires et peuvent être allumés et éteints automatiquement si nécessaire.

Dans ce manuel, nous proposons des solutions qui peuvent être appliquées dans la plupart des centrales solaires domestiques, ainsi que dans d’autres systèmes avec batteries de stockage (avec certains ajustements).

Le but du générateur dans ce cas est uniquement de reconstituer la charge de la batterie. Les consommateurs reçoivent une tension sinusoïdale «pure» de l’inverter.

Le démarrage et l’arrêt du groupe électrogène sont contrôlés soit par les contacts du contrôleur de tension de la batterie, soit par les contacts secs programmables de l’inverter. Ces contacts doivent résister à une tension de 250 V et à un courant allant jusqu’à 1 A. La tension de sortie de l’onduleur est transmise à travers ces contacts à l’unité ATS du générateur et est utilisée pour alimenter l’ATS lui-même, ainsi que pour recharger la batterie. En interrompant ou en reprenant l’alimentation externe de l’ATS, le groupe électrogène est démarré ou arrêté.
Pour recharger la batterie de stockage, il est recommandé d’utiliser un chargeur externe avec un correcteur de facteur de puissance intégré. Pour absorber l’énergie des impulsions de tension résultant de la non-linéarité de la consommation des chargeurs ayant des facteurs de puissance inférieurs à 0,95, il est recommandé d’utiliser une charge de compensation (par exemple, une ampoule à incandescence).
Les modules de charge utilisés dans les onduleurs ont généralement un facteur de puissance de 0,5 à 0,7 et peuvent provoquer une distorsion significative de la tension de sortie du générateur en raison du fait qu’ils prennent l’énergie seulement d’une partie de l’onde sinusoïdale, ce qui peut endommager le générateur. La charge linéaire compensatrice assure la charge des sections non utilisées de la sinusoïde et l’amortissement des impulsions de tension nuisibles au générateur. De plus, les modules de charge intégrés sont généralement de faible puissance et sont conçus pour charger la batterie lentement.

Si le module intégré de l’onduleur est utilisé pour charger la batterie, la fonction «bypass» doit être désactivée. Si cela n’est pas possible, il est recommandé d’utiliser le générateur-inverter KS 8100iE ATSR avec une unité ATS KS ATS 4/25 Gasoline externe, car sa tension de sortie est moins sujette à la distorsion que les générateurs conventionnels et peut être dirigée vers les consommateurs.

Le disjoncteur utilisé garantit que la tension n’est fournie au chargeur qu’après le démarrage du générateur. En interrompant le disjoncteur 2, un test de démarrage du générateur est effectué sans déclencher le disjoncteur tant que la tension est appliquée sur son côté N. En interrompant le circuit avec le disjoncteur 1, le fonctionnement complet du système peut être testé, y compris le fonctionnement du chargeur.
Schéma de connexion recommandé lors de l’utilisation d’un chargeur externe et d’un contrôleur externe de tension de batterie de stockage:

Schéma de câblage recommandé lors de l’utilisation d’un chargeur externe et des contacts «secs» programmables (250V 1A) de l’inverter:

Schéma de connexion recommandé lors de l’utilisation du chargeur intégré de l’inverter (la fonction «bypass» est désactivée) et d’un contrôleur de tension de batterie de stockage externe:

Schéma de câblage recommandé lors de l’utilisation du chargeur intégré de l’onduleur (la fonction «bypass» est désactivée) et des contacts «secs» programmables (250V 1A):

Nos générateurs sont fournis sous forme d’un système IT sans connexion de la ligne neutre au châssis du générateur. Le contact PE dans les prises est connecté au corps du générateur et les fils conducteurs de courant L et N sont isolés. Le neutre du générateur est mis à la terre à la sortie de l’interrupteur automatique (système TN).
Nous attirons votre attention aux faits suivants:
1. La puissance du générateur doit couvrir la consommation électrique du chargeur, y compris la puissance réactive, et c’est cette puissance qui doit être prise en compte lors du calcul des paramètres du système.
2. Lors de surcharges mineures, le disjoncteur à la sortie du générateur ne réagit pas immédiatement, mais après un certain temps, ce qui est la norme pour le disjoncteur. Le temps de réaction du déclencheur thermique en cas de surcharges mineures peut aller jusqu’à une heure.
3. En raison de la nature complexe de la consommation de courant par le chargeur, il est recommandé de ne pas donner de la charge au générateur plus de 80% de la puissance nominale du générateur.
4. Même les chargeurs équipés de transformateurs basse fréquence ont généralement un facteur de puissance d’environ 0,75 et consomment de la puissance réactive. Les chargeurs avec convertisseur d’impulsions peuvent avoir un facteur de puissance d’environ 0,5-0,7 et uniquement les convertisseurs avec un correcteur de facteur de puissance – environ 0,95. Ces données sont généralement masquées par les fabricants de chargeurs, mais sont très importantes pour le fonctionnement du générateur. Par conséquent, nous vous recommandons de demander ces données au fabricant ou d’effectuer vous-même des mesures.
5. Le courant traversant le câble vers le générateur est très faible, car l’énergie n’est consommée que pour le fonctionnement du module ATS interne et pour recharger la batterie du générateur. La section recommandée de chaque conducteur du câble de raccordement au générateur est de 1 à 1,5 mm². Les disjoncteurs SV 1 et SV 2 peuvent avoir la valeur nominale de 1 à 2 A.
6. Le câble (en cuivre, souple), reliant la charge à la prise CEE du générateur doit avoir une section de chaque conducteur de 4 à 6 mm².
7. La mise à la terre du boîtier du générateur peut être effectuée à la fois par le contact PE dans la prise CEE et en connectant le câble du bus principal au boulon de mise à la terre du générateur.

Dans chaque cas particulier, il peut être nécessaire d’ajuster le plan de connexion en fonction des composants utilisés.

Exclusion de responsabilité:
Ces instructions et schémas de raccordement sont avant tout une recommandation et, si nécessaire, doivent être adaptés aux conditions de fonctionnement réelles, en tenant compte de toutes les réglementations et normes du pays concerné. En tant que fabricant de générateurs, nous ne sommes pas responsables d’une installation incorrecte, d’un fonctionnement incorrect et de leurs conséquences.